Accepter Jésus par le baptême et entrer dans l'Eglise

Accepter Jésus par le baptême et entrer dans l’Eglise

 

         Voulez-vous être sauvés ? Acceptez Jésus par le baptême d’eau, accédez à l’Eglise en tant que disciple du Christ, puis Lui-même, Jésus, vous baptisera dans l’Esprit-Saint et vous aurez gagné.

 

         Chers bienaimés (frères et sœurs) dans le Seigneur, nous faisons encore notre course puisque nous sommes encore dans la vie sur terre, mais ce qui est à garder c’est que le Royaume des cieux s’approche de jour en jour, petit à petit.

Si j’écris cet article, c’est pour vous exposer succinctement la pure doctrine, basée sur la Parole de Dieu qui est en même temps Vérité, recommandation et exhortation. Cette pure doctrine c’est à propos du comment accepter Jésus et vivre en Lui. Nous savons qu’il y a beaucoup de doctrines, moi je vous expose la pure, je ne la prend pas de moi-même mais de la Parole de Dieu, de ce qu’on fait les apôtres qui ont été les fondateurs de l’Eglise, et nous avons la tâche aujourd’hui d’aller puiser dans ce qu’ils ont fait, d’y puiser la doctrine pure car contrairement à ce qu’on constate dans les dénominations chrétiennes, ces sectes, Dieu ne nous demande pas d’inventer quelque chose, mais de marcher selon le témoignage qu’on nous a apporté sur le comment marchait les premiers. Si on a autre chose à faire, ou une manière spécifique d’agir, Lui-même nous guidera à propos, mais laissez moi vous dire que ce n’est pas sur de nouvelles révélations que les gens ont créés des Eglises, si oui, elles sont sataniques, puisqu’elles divisent tandis que le Corps du Christ qui est la vraie Eglise et dont nous, vrais chrétiens sommes membres, est un Corps Un. Aussi, dans ce cas comme dans mes autres écrits, je ne parle pas en tant que savant, non, je me présente comme un humble serviteur, mais qui oui, oh oui, se soucie du Salut de l’Homme, sinon, j’aurais arrêté de servir Dieu depuis, et à mes propres frais. Mais c’est l’Homme qui me retiens, son bonheur, sa réussite est ma réussite ; son échec, ça me gène ; c’est de vous Hommes que je me soucie, je ne suis pour cela non plus un héros, non, mais je suis quelqu’un qui pense humblement que lorsqu’on a bonheur, c’est bon pour nous, et c’est de la même façon que ça peut l’être pour notre prochain ; lorsqu’on a un malheur, c’est dur pour nous, et c’est de la même manière que ça peut l’être pour notre prochain. Lorsqu’on escompte donc le bonheur, et qu’on ne veut pas de malheur, c’est donc juste d’escompter cela aussi pour celui qui est à côté de nous. Ne vous trompez pas, ne doutez pas, c’est pour cela que je sers, et seulement pour cela : pour l’Homme. J’ai eu des moments de détresse où j’ai même préféré mourir que vivre, j’ai demandé au SEIGNEUR de m’enlever, mais Il ne l’a pas fait, je pense qu’Il y a encore du travail à faire qu’Il a disposé pour moi, et il faut que ce travail soit d’abord fini.

        Je reviens au baptême, ce qui précède est pour vous présenter mon homme intérieur. Comment venir à Jésus ? Un Homme vient a Jésus pour principalement une raison : la Parole de Dieu lui a touché et il l’a accepté. Peut-être qu’il connaissait déjà que Dieu nous propose son chemin et il l’avait jeté aux orties, un jour donc, l’Homme peut s’inquiéter de sa vie, éventuellement à cause d’un évènement fâcheux et décider prendre le Seigneur ; ça peut être une prédication[1], directe ou indirecte où une parole, un acte même pourquoi pas qui touche quelqu’un et par cette énergie créé dans son cœur il décide prendre le Seigneur. Beaucoup d’autres raisons bien sûr aiguillent les Hommes à prendre Jésus, il y a même l’appel de Dieu. Mais maintenant parlons du comment accepter Jésus et vivre en Lui car c’est là où c’est plus délicat et controversé.

         Comment accepter et vivre dans le Seigneur ? Premièrement l’acceptation se fait dans le cœur, elle doit être sincère car on ne se baptise pas hypocritement, le faire c’est être sa propre dupe. On accepte dans le cœur et on va se faire baptiser en Son nom[2]. Ce baptême d’eau nous permet de mourir et naitre de nouveau, de mourir au péché et revêtir Christ en nous comme Paul l’asserte : « vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. »[3] Voilà à quoi sert le baptême d’eau. Par ce baptême aussi, en tant que nouveau disciple du Christ, nous avons le visa pour intégrer la communauté chrétienne car nous venons de naître, mais nous sommes jeunes, nous sommes bébés, nous sommes délicats, nous sommes fragiles, nous n’avons pas de poids. Que faut-il donc ? Il faut que nous soyons nourris, soyons cajolés, soyons réprimandés, soyons avertis, et c’est à cela que sert la communauté, car il faut même que nous fassions l’unité dans la diversité, l’un dans le multiple et c’est ainsi que l’Homme est vraiment près à être sauvé. Je peux mettre des références bibliques sur chaque ligne que j’écris, mais pourquoi ? Même le bon sens ou un peu de connaissance de la Parole comprends la vérité sans qu’on n’ait besoin de la prouver à tout bout de chemin et encore que ce n’est pas parce qu’on annote son texte qu’on ne peut dévier, notamment aujourd’hui où il y a des experts qui peuvent faire dire à la Bible non pas la vérité mais ce qu’ils veulent, notamment en prenant des versets hors-contexte comme arguments. Sinon, je vais citer ce passage de Actes sur le comment les nouveaux baptisés persévéraient : « Ils étaient assidus à l’enseignement des apôtres et à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières. »[4]

         Certains se posent des questions, comment me baptiser, qui me baptiser, dois-je me rebaptiser, etc. Pierre nous dit dans sa première lettre que le baptême est un engagement de bonne conscience[5], donc fondés vous sur ce passage pour juger de votre cas. Si vous êtes déjà baptisé, était-ce un engagement sincère e personnel ? Si oui, pourquoi le faire encore ! Qui doit te baptiser ? Un serviteur de Dieu, elui vers qui Dieu te guidera, le plus important n’est pas qui te baptise, mais que tu sois sincère dans ton acceptation du Christ et dans ta repentance. Comment te baptiser, cette question cause de nombreux épilogues, je te conseille : baptise toi de la manière que s’est baptisé ton Seigneur. L’essentiel ce n’est pas ce ramassis de traditions sur le commen faire ci, comment faire ça…, non pas qu’elles n’ont pas leurs places, puisqu’il faut de la discipline pour aller de l’avant, mais l’essentiel c’est  toi, ton cœur, et mieux qu’il soit pur.

         Pour ce qui est du baptême dans l’Esprit-Saint, c’est un baptême que Jésus Lui-même donne à ceux qui Lui obéissent, et à propos, Il a dit : « Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira…Si donc vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père célestes donnera-t-il l’Esprit-Saint à ceux qui le lui demandent. » [6]Jésus Lui-même jugera du temps opportun pour vous revêtir de la Puissance, ça peut se faire à n’importe quel moment : juste après que vous vous soyez baptisé d’eau comme ce fut le cas pour Jésus, cela peut être n’importe quel moment après, cela peut même être avant le baptême d’eau comme ce fut le cas avec Corneille, sa famille et ceux qui étaient dans sa maison avec Céphas.[7] Ayez souci de la sanctification, l’Esprit-Saint donc que vous demandez viendra vous aidez, persévérez juste ; Amen.

         Lorsque vous aurez fait ce parcours, qui pourra quoi contre vous, qui vous accusera, qui vous tiendra tête ? Lorsque vous aurez fait ce parcours chers enfants de Dieu, chers frères que j’aime, vous serez sauvés par votre Dieu. Que Dieu soit béni éternellement, car c’est Lui qui fait tout. Courage !

 

 

[1] Actes 2.37.

[2] Id. 2.38.

[3] Galates 3.27.

[4] Id. 2.42.

[5] 1 Pierre 3.21.

[6] Luc 11.9-13.

[7] Actes 10.47. (Céphas c’est Pierre l’apôtre).