La femme dans l'Église

LA FEMME DANS L'ÉGLISE
 
L'enseignement sur la femme dans l'église porte sur deux points principaux : l'autorité et la parure.
 
1- L'autorité
L'Esprit est formel, l'écriture est nette. La femme n'a pas autorité ni dans l'église, ni sur l'homme. Déjà dans Jean 4.16, Jésus-Christ dialoguant avec la femme samaritaine fait quelque de très révélateur. À un niveau de leur échange, il demande à la femme d'aller appeler son mari et de revenir à lui.
Plus concis encore sont les chansons pauliniennes dans lesquelles il n'a cesse de répéter :
- La femme doit se taire en assemblée (1 Corinthiens. 14.34-35).
-  Elle ne doit pas enseigner ou avoir autorité sur l'homme (1 Timothée 2.12).
- Elle doit apprendre en silence en toute soumission (id. 2.11).
- Quand une femme prie ou prophétise elle doit être voilée ou tondue car le voile qu'elle porte est la marque de l'autorité de l'homme sur elle (1 Corinthiens 11.5, id.11.10).
 
2- La parure
Insistance est faite aussi sur la parure. La parure de la femme voulue par Dieu est la parure intérieure qui représente les bonnes oeuvres (1 Timothée 2.9-10). La femme à l'externe doit se vêtir modestement, avec pudeur, sans coiffure, perles ou vêtements somptueux.
Dieu bénisse ceux qui mettront en pratique cette saine doctrine.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !