Le mariage

LE MARIAGE
 
Le mariage est une ordonnance de Dieu il consiste pour l'homme à s'attacher à sa femme après avoir quitté son père et sa mère. Ainsi les deux ne forment qu'une seule chair et un seul esprit (Malachie 2.15, Éphesiens 5.31). Cependant, le mariage n'est pas obligé (Matthieu 19.11-12). Pour une meilleure vie chrétienne, il est même déconseillé (1 Corinthiens 7.28).
Pourquoi le mariage ?
Le mariage s'explique déjà même par la nature du genre humain : l'homme ne se suffit pas seul, sans la femme, et la femme vient de l'homme (Genèse 2.18-23). Et il faut leur union pour perpétuer la race (Malachie 2.15).
Comment se fait le mariage ?
La Bible, bien qu'elle nous expose quelques exemples de mariages (Tobit 7.9-16, 8); ne nous a donné aucun rituel stéréotype du mariage. Selon Dieu, le mariage reste l'union de l'homme et de la femme par alliance pour ne faire qu'un.
Comment se vit le mariage ?
Là, c'est-à-dire sur cette question, la Bible insiste de long en large.
 - Dans la relation maritale, il n'y a pas d'égalité. L'homme est le chef de la femme qui doit lui être soumise (Éphesiens 5.23). Et l'homme est tenu d'aimer sa femme (1 Pierre 3.7).
-Le mariage doit se faire et se vivre dans l'honneur, pas de souillures par l'infidélité (Hébreux 13.4).
-L'abstinence de relations sexuelles doit être momentanée et de commun accord afin de ne pas ouvrir une brèche au diable (1 Corinthiens 7.5).
Le mariage peut-il être brisé ou refait ?
Le mariage peut être brisé en cas d'adultère (Matthieu 5.32). En dehors de la cause d'infidélité, le divorce est interdit. Et quand bien même le divorce est fait, les conjoints divorcés sont pour chacun interdits de se remarier avec un autre car ils se rendront coupables d'adultère (Luc 18.18, 1 Corinthiens 7.10-11), mais ils peuvent se réconcilier.
En outre, le mariage peut se refaire en cas de veuvage. Tout veuf ou veuve peut se remarier (Romains 7.2-3, 1 Corinthiens 7.9). Les conjoints sont liés durant leur mutuelle existence (1 Corinthiens 7.39). Donc, la séparation par le divorce ne doit pas aboutir à un autre mariage, mais la séparation par la mort peut aboutir au remariage du veuf ou de la veuve.
 
Bon à savoir :
- Celui ou celle qui épouse un divorcé se rend aussi adultère (Luc 18.18).
- Les enfants des croyants à l'âge de l'ignorance, bien que n'étant pas nés de nouveau sont purs et saints. Parce qu'ils sont sanctifiés par leurs parents, ils sont dans le Salut (1 Corinthiens 7.14). Il en est différemment pour les enfants des non-croyants : à moins qu'ils ne se démarquent pour croire,  ils sont impurs à vie et sont dans la condamnation (Sagesse 3.11-13, Sagesse 4.1-6, Matthieu 27.25).
- La solution que Dieu donne pour les divorcés est la réconciliation (1 Corinthiens 7.11).
- Si deux personnes se sont mariés étant non-croyants, et que dans le mariage l'un d'eux croit, il n'est pas conseillé à celui qui a cru de divorcer de l'autre car le croyant sanctifie le non-croyant. La femme croyante peut purifier son mari non-croyant et le mari croyant peut purifier sa femme non-croyante. Mais dans le cas où c'est le non-croyant qui se sépare, le croyant n'est plus lié, il peut se remarier : 1 Corinthiens 7
[15]Si le non-croyant se sépare, qu`il se sépare; le frère ou la soeur ne sont pas liés dans ces cas-là. Dieu nous a appelés à vivre en paix.
Celui qui croit peut gagner à la foi celui qui ne croit pas (1 Corinthiens 7.12-14.
- Les veufs et veuves en Christ peuvent se remarier mais seulement à un croyant: 1 Corinthiens 7:14-15,39
[14]Car le mari non-croyant est sanctifié par la femme, et la femme non-croyante est sanctifiée par le frère; autrement, vos enfants seraient impurs, tandis que maintenant ils sont saints.
[15]Si le non-croyant se sépare, qu`il se sépare; le frère ou la soeur ne sont pas liés dans ces cas-là. Dieu nous a appelés à vivre en paix.
[39]Une femme est liée aussi longtemps que son mari est vivant; mais si le mari meurt, elle est libre de se marier à qui elle veut; seulement, que ce soit dans le Seigneur.
*Bon à méditer: "Le vrai mystère du mariage est celui de Christ et de l'Église." (Éphesiens 5.32).

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !